De la douceur……dans Instagram (par Sophie Fontanel)

Bonjour vous,

J’avais envie de relayer disons un post que Sophie Fontanel avait commenté sur son compte Instagram.

J’aime beaucoup Sophie Fontanel. Je l’ai connue quand j’avais la vingtaine et qu’elle écrivait la rubrique des aventures de Fonelle. Avec ses acolytes comme Bianca et Domino. J’adorais ça. D’ailleurs, je n’achetais ce magazine, juste pour cette page. Et puis, j’ai acheté ses livres. Pas tous, mais j’aime énormément cette belle personne.

Sur ce post, elle avait mis une photo, qui est en fait un dessin de David Sipress, dessinateur pour le magazine New Yorker. Ce dessin représente un monsieur âgé qui se fait mesurer la taille par une dame. Sûrement tout aussi âgée que lui. Mais elle se tient très droite. Lui a le dos courbé. C’est drôle parce qu’il doit sûrement perdre des centimètres avec l’âge, au vu de sa posture. Mais sur le dessin, il a l’air d’en gagner au vu des chiffres qui sont écrit.

Ce qui est émouvant, c’est que tous les deux se sourient, avec une certaine affection, qui transparaît sur ce dessin.

Sophie Fontanel a accompagné cet image par ce commentaire :

« La tendresse. Transe de la tendresse. Les infos sont funestes. Ça saute partout, même dans nos têtes. Tout le monde se hurle dessus. Tout le monde juge tout le monde. Y a plus que des gens qui s’entrechoquent. On est tous des loups. Il faudrait qu’on trouve un moyen d’opposer de la douceur à tout. Une douceur lucide, mais une douceur. Et ça devient de plus en plus difficile. Ça va bientôt être héroïque. Itmeans:try a little tenderness.@newyorkercartoons #newyorkercartoons #sipress »

J’ai trouvé ce message tellement beau. Parce que oui, il est vrai que les relations humaines sont devenues mais tellement compliquées. Que j’avais envie moi, de soutenir ce message et de le relayer sur mon blog.

Mais ce qui a été surprenant dans ce message, c’est un commentaire que je retiens. Il m’a beaucoup ému, ce sentiment m’a accompagné pendant toute la journée et j’avais tellement envie de laisser une trace sur mon blog. J’avais tellement envie de le faire partager avant qu’Instagram ne le fasse perdre dans ce fleuve photographique. Parce que, j’ai aimé la participation de cette personne, de vouloir nous faire partager des mots, qu’elle a reçus d’une personne bienveillante, son propre père. Et aussi tellement juste. Le voici :

« Je disais à mon père que peut-être on n’avait rien compris à tenter d’élever nos marmots en leur apprenant la bienveillance, la gentillesse, l’attention etc. Que peut-être il vaudrait mieux pour eux qu’on leur apprenne à mordre la main du voisin pour lui chouraver son gâteau/son salaire/son amour, dans leur monde, que ce sera peut-être plus salvateur de penser qu’à leur gueule. Il m’a répondu « ne changez rien, s’ils sont les seuls gentils alors ils seront précieux vraiment, et si personne ne le remarque alors leur monde ne vaudra pas la peine… »

Je n’en dirai pas plus. Je vous laisse avec ses jolis mots….et j’espère qu’ils  vous accompagneront sur une réflexion positive.

Belle soirée et/ou journée

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s